CAARUD
(Centre d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction des Risques pour Usagers de Drogues)

Vous êtes ici :
Réduction des risques - Addictions

Quelle réduction des risques ?

Des outils comme les traitements de substitution, la délivrance de matériel stérile, ont permis d’apporter de nouvelles réponses. Des services ont été expérimentés comme les Boutiques, lieux d’accueil pour les usagers de drogues actifs, des programmes d’échange de seringues se sont mis en place avec l’investissement des pharmacies d’officine. De nombreuses conventions ont été passées avec les services hospitaliers, la médecine de ville, pour permettre et organiser le parcours de soins des usagers de drogues.

Le regard a changé à leur endroit, considérant les usagers de drogues comme des citoyens à part entière, avec leurs droits et leurs devoirs.

La réduction des risques constitue une approche pragmatique, qui se construit avec les personnes. Elle ne concerne pas que la réduction des risques liés au VIH mais aussi au VHC, épidémie croissante chez les usagers de drogues. La réduction des risques participe d’une philosophie d’intervention, qui ne vise pas l’abstinence, mais a pour objectif que les personnes ne mettent pas en danger, ne mettent pas en danger les autres, se protègent, et progressivement, pour celles qui le souhaitent, puissent accéder aux dispositifs de soins et sociaux.

La réduction des risques fait aujourd’hui partie du quotidien de l’activité des intervenants du Pélican et concerne tous les types d’addiction comme toutes les formes de mise en danger, et pas seulement infectieux. Elle considère que les usagers ont leurs savoirs, leurs ressources, et s’appuient sur leurs compétences, pour proposer des réponses sociales et soignantes, co-construites avec les personnes.

Trente ans après, il n’y a quasiment plus aucune contamination au VIH chez les usagers de drogues ; cette population souvent présentée comme mortifère, a su parfaitement adapter ses pratiques addictives à la réalité de cette maladie infectieuse, même si le VHC reste une préoccupation majeure.

Le CAARUD mobile

En 2022 L’association le Pélican a la possibilité de monter un projet de Caarud mobile grâce notamment aux financements de l’ARS. Un véhicule est aménagé afin de pouvoir sillonner les routes de Savoie et rencontrer les personnes n’ayant pas de possibilité de se déplacer. En effet le relief de nos montagnes offre de merveilleuses saisons d’hiver mais la mobilité est un réel enjeu pour toutes les personnes avec une problématique de déplacement. Une des valeurs de l’association est d’offrir l’accès aux soins pour tous, c’est pourquoi ce projet de caarud mobile à tout son sens.

Dans le véhicule les usagers pourront y retrouver : du matériel de Réduction des Risques, un accès aux soins, des informations sur les produits, une aide aux démarches administratives, des dépistages…

Le camion sera également présent sur des lieux festifs.

Pour contacter l’équipe du CAARUD : 06 84 14 07 07 ou 07 89 35 76 84

FAQs

Retrouvez les questions les plus fréquentes qui nous sont posées, ainsi que nos réponses.
Si vous cherchez les adresses de structures comme la nôtre, au plan national, consultez Drogues Info Service.

Je consomme divers produits dans un cadre festif. Je ne veux pas arrêter mais je souhaiterais prendre un rendez-vous pour obtenir différentes informations. Est-ce que je peux venir au Pélican ?

Oui, vous pouvez venir nous rencontrer et poser vos questions sans pour autant vous engager dans une démarche d’arrêt. Si vous le souhaitez, nous tenterons au mieux et avec vous d’évaluer vos consommations et les risques que vous pouvez prendre.

Je voudrais venir au Pélican mais j’ai peur qu’on m’oblige à arrêter ma consommation d’héroïne.

Tous les usagers, consommateurs actifs ou non, sont accueillis.

L’arrêt de toute consommation n’est pas un critère obligatoire pour bénéficier d’un accompagnement au Pélican. Nous savons que vouloir un sevrage à tout prix est souvent contre-productif car c’est mettre la barre trop haut pour nombre de personnes.

Notre premier objectif est que les personnes se mettent le moins possible en danger. C’est une approche de réduction des risques.

Au Pélican, nous proposons par exemple pour les usagers d’héroïne, des programmes de substitution et aussi des échanges de matériel comme des seringues (Au Pélican et avec des pharmacies volontaires.).

Bien entendu, il existe des protocoles de sevrage, en ambulatoire ou en centre hospitalier, recommandé selon les situations et quand les personnes sont prêtes. Notre équipe médicale et infirmière est à votre disposition pour en parler.

J’ai eu une relation sexuelle sans m’être protégé. Où puis-je m’adresser pour un dépistage anonyme et gratuit ?

Vous pouvez contacter le CIDDIST (Centre d’Information de Dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles) le plus proche de votre lieu de résidence :

Chambéry 04.79.96.51.52
Aix-les-Bains 04.79.34.01.26
Albertville 04.79.96.51.52
St Jean de Maurienne 04.79.20.60.55.
Au Pélican Chambéry, nous avons aussi un CIDDIST, qui est destiné aux usagers du centre de soins.

J’ai parfois des difficultés à obtenir plus de 3 ou 4 kits chez mon pharmacien, est-ce que vous délivrez ce type de matériel au Pélican ?

Oui. La délivrance de seringues est un moyen extrêmement efficace de lutte contre le SIDA pour les usagers de drogues.

Au Pélican, nous délivrons divers matériels de réduction des risques : kits+, préservatifs, roule ta paille…. Il suffit de vous adresser au service le plus proche de chez vous.

Pouvez-vous me dire ce que vous avez comme matériel de réduction des risques, au Pélican ? Comment et où peut-on s’en procurer ?

Nous avons une quantité importante de matériel de réduction des risques voici quelques exemples :

  • Tampons alcoolisés
  • Roule ta paille (RTP).
  • Éthylotests chimiques
  • Eau stérilisée
  • Vitamine C en poudre ou acide citrique
  • Filtres
  • Tourniquets ou garrots (en caoutchouc mince et souple facile à attacher et détacher)
  • Seringues neuves et stériles…

N’hésitez pas à contacter la Boutique au 06 84 14 07 07 pour demander plus de renseignements

Je consomme des produits par voie veineuse, où puis-je déposer mes seringues usagées ? Où me procurer un container pour les stocker ?

Vous pouvez déposer vos seringues usagées et vous procurer un container de récupération dans l’un des services du Pélican mais aussi auprès des trente pharmacies partenaires du Programme d’Echange de Seringues, réparties sur l’ensemble de la Savoie et aussi à Belley.

Pour plus d’informations contactez la Boutique du Pélican au 06.84.14.07.07. Un professionnel vous dirigera vers le service ou la pharmacie le plus proche de votre domicile.

Je souhaiterais utiliser des préservatifs féminins mais je n’ai pas les moyens d’en acheter en pharmacie, est-ce que je peux m’adresser à vous ?

Oui, nous délivrons gratuitement ce type de contraceptif et nous pouvons vous informer sur les modalités d’utilisation.

Je suis saisonnier en station de sport d’hiver, je souhaiterais me procurer du matériel de réduction des risques mais je n’ai pas de moyen de locomotion, comment faire ?

Vous pouvez contacter le Pélican Tarentaise au 04.79.37.87.00 qui vous mettra en relation avec les professionnels qui assurent des permanences dans les stations durant la saison hivernale ainsi que la distribution de matériel de réduction des risques.

Je change souvent de région pour chercher du travail. J’ai souvent des difficultés pour me procurer des kits+ car selon l’endroit où je me trouve je ne sais à qui m’adresser. Pouvez-vous me renseigner ?

Plusieurs Programmes d’Echange de Seringues (PES) en pharmacie fonctionnent déjà dans chaque région. Les équipes des centres spécialisés en addictologie font des tournées régulières dans les officines ; elles se chargent de l’approvisionnement des pharmacies en kits stériles et en documents de prévention. Contactez le centre spécialisé en addictologie le plus proche de votre lieu il pourra vous renseigner au mieux.

Nous vous conseillons aussi ce lien : www.federationaddiction.fr

Vous y trouverez les informations et les ressources en réduction des risques dans toute la France.

Comment puis-je connaître les risques liés à mes consommations ? Qui peut me renseigner ?

Les risques sont le plus souvent d’ordre sanitaire, comme le risque infectieux, ou social, comme la conduite automobile…

Les réponses ne peuvent qu’être personnalisées en fonction de vos consommations réelles.

Vous pouvez contacter la Boutique du Pélican au 06 84 14 07 07 ou un autre de nos services. Nous vous dirigerons vers des professionnels qui pourront répondre à vos questions.

Je suis sous traitement méthadone mais je consomme encore de l’héroïne occasionnellement. Y a-t-il des risques d’overdose ?

Oui. Le risque est réel.

Nous vous conseillons d’en parler directement avec votre médecin traitant, qui vous prescrit la méthadone et pourra vous répondre, voire adapter votre traitement en fonction de vos consommations.

En tant que patients, avons-nous un dossier chez vous ?

Les usagers des deux établissements bénéficient d’un dossier Patient, dossier qui est informatisé, conservé en interne et auxquels ils peuvent avoir accès sous certaines conditions. Le référent est à la disposition de chaque usager pour lui expliquer la procédure. Un livret d’accueil est disponible dans la salle d’attente et explique au mieux les conditions d’accès et l’accompagnement dans chaque établissement ainsi que les droits des usagers.